9 DECEMBRE – SILAS BASSA – Dualità

CONCERT PIANO

Présentation du nouvel album Dualità
enregistré au TAC et sorti sous le label Paraty-Harmonia Mundi

SILAS BASSA

Samedi 9 décembre
20h30

Au programme, des oeuvres de
Philippe Glass
J. S. Bach
Olivier Messiaen
Henryk Gorecki
Maurice Ravel
William Duckworth
Silas Bassa

Après le succès de son album Oscillations, sorti en 2015 et également enregistré au TAC,
ce talentueux pianiste-compositeur argentin nous présentera son nouvel album, Dualità.
Invité en 2016 de la soirée “Labèque and Friends”, à la Maison de la Radio,
il a été choisi en 2017 comme professeur de piano par l’Académie musicale
Philippe Jaroussky, qui donne ses cours à La Seine musicale.
A découvrir ou redécouvrir…


SILAS BASSA

Né en Argentine, Silas Bassa découvre le piano à cinq ans. Dès huit ans, il entre au Conservatoire, où il donne ses premiers concerts publics. Il poursuit son apprentissage à Buenos Aires, dans la classe d’Aldo Antognazzi, où il obtient le premier prix en piano. En 2000, il est sélectionné pour participer à des master-classes organisées par le prestigieux pianiste argentin Bruno Gelber. Distingué, il reçoit une bourse pour travailler auprès de lui en Europe.

En 2002, il rencontre à Paris la grande pédagogue Monique Deschaussées et décide de s’établir en France pour commencer un travail avec elle. En 2004, il remporte le premier prix
de piano, obtient son DEM et perfectionnement aux examens départementaux
des Hauts-de-Seine.

Invité régulièrement en Amérique du Sud, en Chine et en Europe comme soliste, accompagné par des orchestres ou en musique de chambre, Silas Bassa développe un parcours novateur comme pianiste compositeur-interprète de musique classique et contemporaine, tout en créant des concerts-spectacles thématiques originaux, mêlant musique, danse, vidéo ou arts plastiques (Reminiscentia, au Théâtre du Gymnase à Paris, etc.).

En 2015, il enregistre son 1er album, Oscillations, sorti sous le label Paraty – distribution Harmonia Mundi. Salué par la critique, l’album atteint en quelques semaines la première place des ventes de disques de musique contemporaine. Il fera également partie de la sélection France Musique 2015.

Son deuxième album, Dualità, sortira en octobre 2017…

 

Crédits photographiques : Laurent Bugnet

n


DUALITA

Dualitá est la fusion de 17 pièces, dont 5 composées par Silas Bassa, nées d’une seule énergie créant ainsi l’unité.

Inspiré de son premier album Oscillations, l’artiste a souhaité explorer sa nature créative face à la dissonance des éléments opposées et complémentaires qui représentent la dualité.

Le regard du Père d’Olivier Messiaen ouvre ce disque. Le thème de Dieu place l’homme face à l’immensité de l’univers et aux questions que l’inconnu provoque en lui. Kleinstücke, la première composition de Silas Bassa, essaie d’y répondre. Santa Fe surprend avec son mouvement circulaire qui oscille entre l’inquiétude de l’être et son désir ; la vie se met en marche. La sonate de Gorecki, œuvre centrale d’une frénésie éclatante, installe la division et la lutte des contraires qui se métamorphose en chaos.

Le Gibet, extrait de Gaspard de la nuit de Maurice Ravel (inspiré par le poème d’Aloysius Bertrand), ouvre la deuxième partie de l’album avec le thème de la mort. C’est dans ce désespoir qu’arrive Réminiscence, comme une réconciliation entre l’ombre et la lumière. Une sérénité inquiétante encore traversée par l’effroi se déploie dans Eternità.

Into the Rush, dernière composition du musicien, exprime avec espoir et force les états d’âme vécus jusqu’à présent et la perpétuelle recherche d’un équilibre pour atteindre la non-dualité qui demeure en nous : notre vraie nature.


PAF : non adhérents 20 € – adhérents 15 €
-18 ans, étudiants, chômeurs 10€
adhésion 2017 : à partir de 10 €

RÉSERVEZ EN LIGNE DÈS MAINTENANT

Renseignements et réservations auprès de l’association
LE CHANT DES HOMMES : contact@lechantdeshommes.fr
Tél: 01 74 63 53 11 www.lechantdeshommes.fr

TAC – Territoire Art et Création
4, rue Marie-Laure, 92600 BOIS-COLOMBES
Accès en métro ligne 13 (dir. Asnières-Genevilliers), arrêt Les Agnettes ;
ou 8 minutes en train : au départ de St. Lazare, direction Ermont-Eaubonne,
arrêt Bois-Colombes (2 stations)

Les commentaires sont fermes